Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/167

Cette page a été validée par deux contributeurs.


VII

LE COEFFICIENT DE CAPACITÉ

Si l’on a le choix entre les deux méthodes, vaut-il mieux, pour s’entretenir dans la connaissance des exercices utilitaires, les pratiquer les uns après les autres en les espaçant selon son goût ou d’après les circonstances — ou bien s’y livrer d’affilée en les groupant en une seule période d’intense activité ?

En général, l’intérêt bien entendu de l’organisme comme le souci de la valeur technique recommandent la première méthode. Pour un effort équivalent, l’effet obtenu sera meilleur, mieux réparti, plus durable.