Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/166

Cette page a été validée par deux contributeurs.
142
le record

De tels chiffres n’ont pas encore été recueillis et groupés ; ils le seront[1]. Nul travail n’est plus recommandable. D’un coup d’œil nous saurons alors quelle course à bicyclette ou quelle marche en plaine ou en montagne nous avons le droit d’oser — combien d’heures nous devons pouvoir rester à cheval ou combien de minutes sur la planche, quelle distance franchir en sautant ou en ramant, etc…

Enfin, en regard des records moyens, chacun inscrira ses propres exploits, au hasard de ce qu’il lui sera donné d’accomplir.

Que ces trois records — le mondial, le moyen, le personnel — apprennent à voisiner en un petit carnet de poche qui sera peu encombrant et infiniment intéressant. Ils fourniront la matière d’un examen de conscience physique répondant au précepte fameux de la Sagesse antique « connais-toi toi-même ».

  1. Ils l’ont été pour le Congrès Olympique de Bruxelles, par le sportsman et écrivain très connu, Frantz Reichel.