Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/11

Cette page a été validée par deux contributeurs.


AVANT-PROPOS


Ce qui inciterait le plus sûrement à la pratique des exercices physiques, ce serait l’instinct sportif. Si tout adolescent était susceptible de le posséder, il suffirait à l’instructeur d’en encourager le développement et d’en réprimer les excès. Mais tel n’est pas le cas. L’instinct sportif pousse où il veut ; il est parfaitement douteux qu’on puisse le faire naître là où la nature n’en a point déposé le germe ; cette tentative réussira par hasard et échouera la plupart du temps.

Cependant la civilisation a reconnu l’utilité des exercices physiques pour tous.

Que fera-t-elle afin d’amener celui qui est