Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/109

Cette page a été validée par deux contributeurs.
85
travaux manuels

ler, un pneumatique dont vous êtes inhabile à trouver et à boucher la fuite, un fusil que vous ne pouvez démonter et nettoyer sont susceptibles de perdre entre vos mains les trois quarts de leur utilité.

On nous répondra peut-être que nous empiétons ici sur l’une des tâches dévolues à l’armée et que la caserne supplée fort bien aux lacunes que nous prétendons combler ; mais, en accordant qu’elle y réussisse (et la chose demeure discutable), il reste que le présent manuel n’est pas rédigé à la seule intention des pays qui ont institué le service militaire égal et que, même dans ces pays, bien des jeunes gens ne passent pas par la caserne.

On peut, pour plus de clarté, classer les travaux manuels servant de corollaires aux exercices que nous venons de passer en revue sous trois rubriques et distinguer : la leçon de chantier, la leçon d’écurie et la leçon d’atelier. Tant mieux si cette classification paraît logique ; l’important est qu’elle réponde aux exigences de la réalité et facilite le travail en le groupant commodément.

La leçon dite de chantier comprendra les nœuds marins : nœuds d’écoute et de hauban, simples et doubles, demi-clefs, nœuds de drisse, nœuds