Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation athlétique.djvu/12

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 8 —

des paroles douces, qui soupçonne, qui épie, qui emprisonne et qui se contente de dire à l’écolier rebelle : « C’est pour votre bien ». Eh oui ! c’est pour son bien ! Il le croit, à force de l’entendre répéter ; mais l’avenir le touche moins que le présent et, presque malgré lui, il se débat pour briser ses chaînes. Le maître est déguisé en ennemi, et tant qu’il n’aura pas mis bas ce déguisement, on le détestera.

Donc les travailleurs, les piocheurs qui vont à lui perdent la sympathie de leurs camarades ; ils sont regardés de travers, taquinés, brimés et se consolent de leurs misères en redoublant d’efforts intellectuels et en formant de brillants projets d’avenir. Mais si, dans l’école, il y a quelque jeune gredin qui ait le poing solide, la parole acerbe, une audace malséante, celui-là devient un idéal, un modèle, un héros ! On l’entoure sur sa barricade morale, on applaudit à ses révoltes, et si l’on avait un bouclier on s’en servirait pour le porter en triomphe tout autour de la cour. Personne ne l’estime, pourtant. Parmi ces petits qui lui font cortège, pas un ne lui confierait un secret, ne lui parlerait à cœur ouvert, ne lui demanderait conseil sur un sujet honnête et délicat, et personne en cas de danger ou de maladie ne voudrait l’avoir à ses côtés : … ce qu’on voit en lui, c’est le champion de l’indépendance, l’incarnation de tous les désirs, de toutes les haines ! la revanche ! Étrange éducation qui produit de semblables effets !

Le code secret auquel obéissent les collégiens est donc fait tout entier en vue de la lutte contre le maître, et les moyens auxquels il est permis d’avoir recours sont multiples. Il en est un surtout qu’on ne pratique pas sans danger, parce que, à l’instar de la morphine, il se glisse dans les veines et empoisonne le sang : c’est le mensonge. Messieurs, vous le savez aussi bien que moi, quand un enfant a pris l’habitude de se défendre contre ses parents ou ses maîtres en mentant, il lui en reste toujours quelque chose. La franchise ne