Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Histoire universelle, Tome III, 1926.djvu/161

Cette page a été validée par deux contributeurs.
157
l’europe à la fin du xve siècle

paix régnait ; les grèves étaient fort rares, le travail de nuit, généralement prohibé.

Ainsi la société péniblement édifiée sur les ruines du monde antique tendait-elle vers sa maturité politique et sociale. Mais des hommes allaient naître et des circonstances se produire qui provoqueraient une série d’aventures au travers desquelles l’Europe dévoyée devait longtemps errer avant de retrouver une discipline et une direction.