Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/83

Cette page a été validée par deux contributeurs.
___________________________
___________________________
77

rôle de l’imagination y apparaît colossal, et aussi celui de la mémoire sans parler de l’hérédité. Voilà un territoire inexploré encore. Et c’est avant même d’en avoir reconnu les entours ou relevé les aspects généraux qu’on prétend légiférer sur les mesures à prendre pour le bien exploiter.

Cette méconnaissance d’un vaste sujet et cette ignorance voulue des limites dans lesquelles il s’enferme ont donné naissance à des habitudes empiriques très singulières, car ceux qui y ont recours se targuent précisément d’avoir abattu l’empirisme et de l’avoir remplacé par des procédés de science pure. Il y a quelques années, en France, un groupe de médecins se firent fort de prouver à l’opinion que les « sports » avaient une influence déplorable sur la jeunesse et provoquaient pendant la croissance toutes sortes de désordres. Il y avait alors quelques milliers d’adolescents déjà groupés en associations scolaires pour la pratique des dits sports. Il eût été logique de les inspecter, d’examiner chacun d’eux et de déduire