Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/80

Cette page a été validée par deux contributeurs.
___________________________
___________________________
74

conditions d’existence. Il est évident qu’il devient très aisé de légiférer de façon générale pour ceux-là. C’est une seconde forme de localisation. Mais la culture physique, telle qu’on la comprend de nos jours, ne veut pas se restreindre. Elle a des ambitions démesurées. Ses grands prêtres ne peuvent se résoudre à n’envisager que des catégories ; ils aspirent à placer l’humanité toute entière sous l’autorité de leurs décrets uniques. Et leur point de départ est faux, car, avant tout, ils envisagent — consciemment ou inconsciemment — l’homme comme un pur animal.

L’homme — au point de vue qui nous occupe (celui de la culture physique, ne parlons pas des autres) diffère de l’animal en deux faits essentiels. Premièrement, la possibilité non seulement de vivre, mais de travailler utilement et de fournir une carrière féconde malgré les imperfections ou la faiblesse organiques. Deuxièmement, l’introduction d’un élément psychologique d’une variété presque sans limites. Psychologiquement, c’est