Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/248

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Remèdes sportifs

pour les neurasthéniques

Février 1912.

Les neurasthéniques accidentels sont en général des gens dont un réservoir essentiel s’est vidé sans qu’il soit possible de le remplir à nouveau autrement que goutte à goutte. C’est pourquoi leur seul véritable médecin est le Temps avec ses habituelles infirmières : Patience et Résignation. Il y a pourtant des « aides », des « trucs », dirions-nous même, auxquels ceux qui les soignent auront recours utilement, et de ce nombre ne sont pas la plupart des petites pastilles et des petites pilules dont une chimie avisée inonde les dépôts pharmaceutiques. Ces ingrédients ont pour objet de « nourrir les nerfs », ce qui est une prétention sans fondement. Ce n’est pas de