Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/224

Cette page a été validée par deux contributeurs.
___________________________
___________________________
218

gleterre et des États-Unis que de la France, de la Belgique, de la Suisse ou de l’Italie. Partout les mêmes régates continuent de réunir à peu près le même nombre d’engagements ; les clubs anciens subsistent sans que beaucoup de clubs nouveaux apparaissent ; les effectifs demeurent à peu près identiques et aussi les performances. L’Allemagne avait paru un moment devoir apporter à l’aviron un très puissant renfort. Certes, les clubs allemands sont nombreux, riches et actifs, mais il ne paraît pas qu’en ce pays plus qu’ailleurs on puisse s’attendre désormais à un boom quelconque.

Or, nous nous permettrons de soutenir le paradoxe que c’est là précisément pour le rowing un signe de force et un élément de supériorité. Le rowing est ancien. Comme sport pratiqué de façon ininterrompue, on peut dire qu’il est le plus ancien des sports actuels, mettant à part le cavalier, le chasseur et le pêcheur chez qui le geste professionnel n’a pas toujours été facile à distinguer du geste purement sportif. Il y a très longtemps que la perfection technique