Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/15

Cette page a été validée par deux contributeurs.
___________________________
___________________________
9

ce même phénomène se manifesta déjà dans les grands centres de Grèce et de l’Empire romain.

M. de Coubertin, en un article qui parut en 1900 dans la Revue des Deux-Mondes, posait nettement le problème de la psychologie du sport. Nous vous demanderons la permission d’analyser cet article qui nous paraît capital et d’en citer de larges extraits.

« Quels sont ceux qui aiment le sport et pourquoi l’aiment-ils ? L’instinct sportif n’est pas un instinct qui sommeille en chacun de nous et qui s’éveille et se développe selon le hasard des circonstances. Il est fort inégalement et capricieusement distribué parmi la jeunesse. On ne doit pas le considérer comme une prolongation de ce besoin de remuer, de cette tendance à se dépenser qui sont innés chez l’enfant. Il apparaît au plus tôt pendant l’adolescence, parfois seulement aux approches de la virilité. Il n’est ni une preuve de santé, ni la manifestation d’un surcroît de force constitutionnelle. J’ai observé en maintes circonstances de jeunes enfants qu’on avait systématiquement habitués à la pratique des différents sports — ou bien des adolescents sur lesquels