Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/131

Cette page a été validée par deux contributeurs.
___________________________
___________________________
125

hauteur établis par eux allongent des chiffres de plus en plus impressionnants ? Ce n’est encore rien. Le mouvement continuera ; il ne fait que commencer. Prenez maintenant la boxe anglaise. Là, point d’appareil nouveau ; c’est un sport ancien, mais la méthode dite américaine en a profondément modifié les mouvements. Il faut que les muscles du boxeur, que tout son corps s’adaptent à ces mouvements ; à mesure que l’adaptation se fait, le progrès se réalise. En rowing, l’emploi du banc à coulisse — en natation, l’usage d’une brasse plus scientifique et perfectionnée ont introduit des éléments similaires de progrès. Ce progrès-là s’explique sans peine.

Que si nous cherchons un exemple de perfectionnement général de la race, la Scandinavie, avec l’entraînement systématique qu’elle s’est donnée par sa gymnastique éducative, se présente aussitôt à l’esprit. Voilà un pays où la moyenne des records s’est naturellement élevée dans une proportion considérable par le fait que chaque individu a été amélioré direc-