Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/11

Cette page a été validée par deux contributeurs.


INTRODUCTION




À l’occasion du Congrès que le Comité International Olympique organise à l’Université de Lausanne en mai 1913, et dans lequel la « psychologie sportive » va en quelque sorte recevoir le baptême, il nous a paru intéressant de grouper et de présenter au public la plupart des articles parus dans la Revue Olympique depuis quelques années.

Ces articles, publiés sans signature, étaient de Pierre de Coubertin. On s’en doutait dans les milieux sportifs où ils étaient lus et discutés avec le plus vif intérêt. L’Opinion, qui en commenta favorablement plus d’un, le proclamait dernièrement en saluant « cette orientation nouvelle de la vie française vers l’effort soutenu par le sang-froid et le rythme ». Et ayant rendu hommage au rénovateur des Olympiades, elle le félicitait en outre d’avoir