Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/49

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et que leurs gens étaient en plus grand nombre que les siens. ll réfléchit donc et consentit à céder à Tabong le paresseux et à la princesse.

Tabong le paresseux et la princesse lâchèrent l'eau pour que les populations pussent labourer. Le roi père de la princesse, tous les serviteurs de gauche et de droite, tous les notables grands et petits dans le pays s'étonnaient au sujet de la princesse et de Tabong le paresseux. Tous les serviteurs de gauche et de droite félicitèrent la princesse de son heureuse destinée qui n'avait plus à craindre d'infortune. Le lendemain la princesse et son mari firent des gâteaux et descendirent pour visiter le roi leur père, et alors le roi reconnut sa fille.