Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/48

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


apparaître du riz, des ragoûts, du riz glutineux, des bananes pour qu'il les mangeât. Le roi des vautours fit apparaître du riz, des ragoûts, des bananes mûres, du riz glutineux. Alors le paresseux crut aux paroles du roi des vautours et le lâcha. Le roi des vautours s'envola.

Le paresseux fit apparaître des gens du peuple et des serviteurs ainsi qu'un palanquin couvert pour la princesse et un cheval blanc pour lui. lis allèrent avec la princesse jusqu'à la partie supérieure du fleuve et là il créa un palais, avec des hommes, des buffles, des bœufs, des serviteurs, des gens du peuple par milliers et dix milliers. Il ordonna à son peuple de barrer l'eau afin qu'elle ne coulât plus vers le bas. Les populations qui habitaient au-dessous du courant n'eurent plus d'eau pour boire. Tous ces gens allèrent faire leur rapport au roi disant : Nous ne savons comment, depuis deux ou trois jours l'eau est à sec et interceptée dans le fleuve, Ô Majesté !

Le roi envoya ses serviteurs de gauche, ses serviteurs de droite examiner le cours supérieur du fleuve. Us remontèrent le fleuve et virent le palais et les hommes et les gens du peuple foisonnant par milliers et par milliers et ils virent un drapeau planté devant le palais, et sur ce drapeau une inscription qui disait : Le nouveau roi.

Les serviteurs revinrent faire leur rapport au roi et lui dirent : Nous avons remonté le fleuve et nous avons vu un drapeau planté devant un palais avec l'inscription : Le nouveau roi. Ils racontèrent tout au roi. Celui-ci prit des hommes par milliers et dix milliers pour monter se battre. En arrivant il vit que Tabong le paresseux avait lancé un autre drapeau avec une autre inscription qui disait : Quand le roi consentira à abandonner le pays au nouveau roi, le nouveau roi lâchera l'eau pour que les peuples boivent. Le roi père de la princesse vit cette inscription,