Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/39

Cette page a été validée par deux contributeurs.


princesse disait à Noix de Coco. La princesse et Noix de Coco pleurèrent et causèrent ensemble, ensuite ils sortirent et allèrent tout conter au mari et à la femme. Ensuite Noix de Coco les amena tous chez lui. Il amena la princesse à la maison et rentra dans le palais pour rendre compte au roi. Aussitôt le roi et la reine accoururent et embrassèrent la princesse, le roi et la reine pleuraient abondamment. La sœur aînée et la sœur cadette pleuraient aussi, mais tout en pleurant elles avaient peur de la princesse. Tous les serviteurs de gauche et de droite, tous les parents vinrent féliciter la princesse ; tous les gens du pays vinrent aussi la féliciter.

La princesse alors raconta tous les maux qu’elle avait soufferts dans la mer. Les serviteurs de gauche et les serviteurs de droite, et les parents et tous les assistans pleuraient sur la princesse.

Le roi donna à l’homme et à la femme un lot de villages pour les récompenser des services qu’ils avaient rendus à la princesse ; il donna à la femme les dalah que la princesse avait tissés, il donna aussi à cet homme et à cette femme cent chars de paddy, un char de sapèques, et quand le roi cessa de régner le Seigneur Noix de Coco monta sur le trône et devint roi.

Longtemps après Noix de Coco cessa de régner et ses enfants montèrent sur le trône et furent rois.