Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/38

Cette page a été validée par deux contributeurs.


la maison. Ma fille sortit alors de la coquille nacrière et vint demeurer avec nous et nous servir.

La femme parla ainsi au roi ; le roi lui ordonna de laisser les dalah au palais où les serviteurs de gauche et les serviteurs de droite les garderaient et de s’en retourner chez elle et de ramener sa fille pour que le roi la vît. Le roi fit l’éloge des dalah de cette femme. La femme se prosterna devant le roi et s’en retourna. Or, le Seigneur Noix de Coco vit la bague à chaton d’or que cette femme portait à ses doigts, il lui dit de lui donner cette bague pour l’examiner. Il reconnut la bague à chaton d’or et la porta à la sœur aînée et à la sœur cadette. Celles-ci la reconnurent aussi et dirent que c’était véritablement la bague du Seigneur Noix de Coco. Alors le Seigneur Noix de Coco suivit cette femme chez elle. Comme ils approchaient de la maison, la princesse aperçut Noix de Coco, elle rentra aussitôt dans la maison et demeura dans l’intérieur.

Quand la femme fut arrivée à la maison elle cria à la princesse : Ma fille, sors pour que le Seigneur te voie. La princesse répondit : Quel Seigneur veut me voir ? Qu’il entre dans la maison, mais quant à moi, pour sortir, je ne sortirai pas. Noix de Coco reconnut la voix de la princesse, il pria la femme de le faire entrer dans la maison pour voir. Il entra dans la maison. La princesse embrassa ses genoux et pleura et lui conta toute son aventure : Comment la sœur aînée et la sœur cadette avaient fait tomber la bague dans la mer, comment elle avait eu peur des reproches de Noix de Coco et s’était précipitée elle-même dans la mer à la suite de la bague. La princesse conta toute l’aventure, le Seigneur Noix de Coco pleurait et la princesse pleurait.

La femme avait laissé Noix de Coco et la princesse pleurer ensemble dans la maison, elle était sortie et restait à l’extérieur. Le mari et la femme réfléchissaient en écoutant ce que la