Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/36

Cette page a été validée par deux contributeurs.


fut consolée par ces gens. Tous les jours il y avait du monde et tous les jours aussi la princesse pleurait. La cause de ses larmes était qu’elle regrettait sa mère, son père et son époux.

Elle demanda à l’homme et à la femme : Dans ce pays y a-t-il un roi ? L’homme et la femme répondirent : Il y en a un. La princesse demanda : Le roi a-t-il des enfants ? L’homme et la femme répondirent : Ce roi a trois filles ; une des filles du roi nommée la dernière née a épousé le Seigneur Noix de Coco. Le Seigneur Noix de Coco équipa un navire pour aller faire le commerce, la princesse laissa échapper de sa main et tomber dans la mer la bague à chaton d’or du Seigneur Noix de Coco, elle la regretta fort et se jeta dans la mer, l’eau de la mer l’engloutit et elle mourut. La sœur aînée et la sœur cadette vivent encore.

La princesse dit : Le Seigneur Noix de Coco est-il demeuré avec le roi ou s’est-il remarié ? L’homme et la femme dirent : Le Seigneur Noix de Coco ne fait que pleurer, tous les jours il pleure, toutes les nuits il pleure, un an entier il n’a fait que pleurer. Quand l’homme et la femme eurent fini de parler la princesse se mit à sangloter pitoyablement. Ils lui demandèrent : Pourquoi le fait d’avoir prononcé le nom de Noix de Coco te fait-il pleurer ainsi, ma fille ? La princesse dit : Vous avez parlé d’un mari qui pleurait sa femme, c’est ce qui m’a attristée.

L’homme et la femme ne savaient pas que leur fille était la princesse femme du Seigneur Noix de Coco ; eux étaient tout contents et disaient : C’est une fille que nous a donnée le Ciel. Ils ne savaient pas que c’était la princesse fille, dernière née du roi.

La princesse leur parla, elle ordonna à la femme d’aller acheter du coton et de le lui rapporter pour en tisser des