Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/16

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ma soif en y buvant et je m’y suis baigné tout le corps, comment se fait-il que maintenant l’eau soit toute séchée ?

L’homme avait soif et ne savait comment faire ; il ordonna à sa petite fille de ramasser le bois et de le charger, ensuite il attela sa charrette pour aller chez lui.

Quand la petite fille eut été à la maison environ sept jours elle se trouva enceinte. Les notables du village grands et petits saisirent son grand-père et sa grand’mère et leur dirent : Comment votre fille est-elle enceinte sans qu’on lui connaisse de mari ? Les parents dirent : Nous demandons à dire ceci aux seigneurs notables. Quant à notre fille, depuis son enfance jusqu’à maintenant elle n’a jamais été gaudrioler avec personne. L’autre jour elle suivit son père pour aller faire du bois dans la forêt, elle eut soif et elle alla boire. Elle vit de l’eau jaillir du milieu du rocher, elle en but et se baigna ; ensuite elle revint le dire à son père. Son père lui ordonna de le mener boire ; elle l’y mena et ils virent que l’eau du rocher avait tari. Alors ils chargèrent leur bois et revinrent à la maison. Notre petite fille est devenue enceinte parce qu’elle a bu l’eau de ce rocher.

Les notables et les gens du village n’accusèrent plus les parents. Quand la petite fille eut été enceinte neuf mois, elle accoucha d’un garçon rond comme une noix de coco. Il grandissait de jour en jour ; à sept mois il sut parler, à un an plein il savait marcher et allait jouer à la forêt ; à trois ans il sut garder les chèvres.

En revenant de garder les chèvres il dit à sa mère de le louer au roi pour garder ses buffles. Sa mère lui répondit : Tu n’as ni mains ni pieds, tu ne peux que rouler ainsi deci delà, tu n’as à garder que trois chèvres et j’ai peur que tu ne les perdes, et maintenant tu me dis de te louer au roi pour garder