Ouvrir le menu principal

Page:Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, tome 023, 1846.djvu/1170

Cette page n’a pas encore été corrigée


— Note sur les moyens de diminuer la fréquence ou la gravité des accidents qui surviennent sur les chemins de fer ; par M. Fourcault 105
— M. Jomard met sous les yeux de l’Académie le plan lithographié de la portion du chemin de fer du Nord où a eu lieu l’accident du 8 juillet 1846, plan qui lui a été adressé par M. Potenti, ingénieur belge 110
— A l’occasion de cette communication, M. Morin et M. Piobert présentent quelques réflexions sur les moyens à prendre pour empêcher qu’on ne dépasse, dans certaines parties du trajet, le degré de vitesse auquel la prudence commande de s’arrêter 110
— Observations de M. Morin relativement aux Notes insérées par M. Seguier, dans le Compte rendu de la séance du 13 juillet 1846 118
— Réponse de M. Seguier aux remarques de M. Morin 121
— Nouvelles remarques de M. Morin 127
— Nouvelles réponse de M. Seguier 128
— Observations de M. Poncelet au sujet de cette discussion 128
— Réponse de M. Seguier à M. Poncelet 129
— Remarques de M. Dufrénoy ayant pour objet d’établir que les petites interruptions qui ont eu lieu dans le service du chemin de fer de Saint-Ouen ne sont en aucune façon imputables au système de trains articulés de M. Arnoux, système appliqué aux véhicules qui se meuvent sur ce chemin de fer 129
— Réponse de M. Seguier à M. Dufrénoy. 130
— Troisième Note de M. Piobert sur les dangers présentés par les chemins de fer 130
— Note sur les moyens d’obtenir, avec sûreté pour les voyageurs et économie dans les frais de traction, de grandes vitesses sur les chemins de fer ; par M. Seguin 132
— Lettre de M. Arnoux sur les causes de l’accident survenu le 9 juillet 1846, au chemin de fer d’essai de Saint-Ouen 155
— Lettre de M. Vuigner sur le même accident 156
— Lettre de M. Polonceau sur le même événement 159
— A l’occasion des remarques faites dans la séance du 13 juillet 1846 par MM. Piobert et Morin, relativement à l’utilité qu’il y aurait à pouvoir contrôler la vitesse des véhicules marchant sur chemins de fer à chaque instant du parcours, M. Chausenot rappelle qu’il a présenté dans la séance du 2 juillet 1842, un appareil imaginé dans ce but 167
Chemins de fer. — M. Laignel demande que ses appareils de sûreté pour les chemins de fer soient admis à concourir pour le prix destiné à récompenser les inventions qui ont pour objet de rendre une profession moins dangereuse 167
— M. Andraud écrit que le système de chemins de fer qu’il a fait connaître depuis un an à l’Académie, a été reproduit récemment en Angleterre par un ingénieur qui semble s’en attribuer l’invention 167
— Figure et description d’un chemin de fer à rail directeur moyen ; par M. Roussel 153
— Réclamation de priorité adressée à l’occasion de cette communication ; par M. Dericquehem 264
— Considérations sur quelques-unes des causes qui peuvent déterminer le déraillement dans les véhicules marchant sur un chemin de fer ; par M. Seguin 264
— Note de M. Delessert sur un nouveau dispositif de M. Classen destiné à prévenir le déraillement sur les chemins de fer 193
— M. Seguier dépose sur le bureau la figure de son système de chemins de fer 195
— Sur la dilatation des rails des chemins de fer par l’effet de la chaleur, considérée comme une des causes qui peuvent faire sortir les véhicules hors de la voie ; Note de M. Philippe 218
— Modérateur de la vitesse des convois, applicable aux chemins de fer ordinaires et aux chemins à pression atmosphérique ; Note de M. Sainte-Preuve 218 et 519
— Lettre de M. Chaussenot à l’occasion de cette Note 317
— Sur les moyens de diminuer les dangers du déraillement, même quand il a pour cause une rupture d’essieu ; Note de M. Dupuis 219
— Sur une disposition à donner aux rails des chemins de fer dans les courbes à court rayon, pour s’opposer au versement que tend à produire l’action de la force centrifuge ; Note de M. Canonne 219
— Sur les moyens d’atténuer les accidents des chemins de fer ; Notes de M. Girault 219 et 456
— Régulateur des chemins de fer, ou tableau synoptique de la marche régulière des trains, complété par l’indicateur mobile ; Note de M. Ybry 261
— Modèle d’un dispositif destiné à prévenir le déraillement des véhicules marchant sur chemins de fer ; présenté par M. Boursier 314
Chemins de fer. — Note de M. Piobert concernant la limitation de la vitesse des convois sur les chemins de fer 317