Page:Collection des anciens alchimistes grecs - L1, 1887.djvu/11

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





AVANT-PROPOS


______________


RAPPORT
FAIT AU COMITÉ DES TRAVAUX HISTORIQUES ET SCIENTIFIQUES
Par M. BERTHELOT
SUR LA COLLECTION DES MANUSCRITS GRECS ALCHIMIQUES
ET SUR L’UTILITE DE LEUR PUBLICATION
SUIVI DE L’EXPOSE DES CONDITIONS ET DE L’ORDRE ADOPTÉS DANS CETTE PUBLICATION


« Il existe dans la plupart des grandes bibliothèques d’Europe une collection de manuscrits grecs, fort importante pour l’histoire des Sciences naturelles, de la Technologie des métaux et de la Céramique, ainsi que pour l’histoire des idées philosophiques aux premiers siècles de l’ère chrétienne : c’est la collection des manuscrits alchimiques, demeurés inédits jusqu’à ce jour. La Bibliothèque Nationale de Paris contient un certain nombre de ces manuscrits, et des plus intéressants. Le plus ancien de tous ceux que l’on connaît, paraît remonter à la fin du xe siècle de notre ère ; il existe à Venise. Il est resté deux ans à Paris, entre les mains de M. Berthelot, par suite d’un prêt momentané, fait avec beaucoup de libéralité par le Gouvernement Italien.