Page:Claudel - Trois poëmes de guerre.djvu/27

Cette page a été validée par deux contributeurs.


AUX MORTS
DES ARMÉES DE LA RÉPUBLIQUE