Page:Chtchédrine - Trois contes russes.djvu/75

Cette page a été validée par deux contributeurs.


petit enfant russe ; il lui ouvrit le cœur et introduisit la conscience dans ce cœur pur.

Le petit enfant grandira et la conscience grandira avec lui. Ce sera un jour un grand homme avec une grande conscience.

Ce jour-là, les iniquités, les fraudes et les violences disparaîtront, parce que la conscience, enhardie, parlera en souveraine.