Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/90

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MARCASSOU.
––––––Moi !

LASTÉCOUÈRES.
––––––Moi ! C’est lui, Rastamagnac !

MARCASSOU.
––––––Qui, moi, qui, moi, Rastamagnac !

TOUS.
––––––Rastamagnac !

CHŒUR.
––––––Rastamagnac ! Rastamagnac !

MARCASSOU.
––––––––Je jure sur ma tête
––––––––Que je suis Marcassou.

LASTÉCOUÈRES.
––––––C’est bien pour ça que l’on t’arrête.

GINETTA, ÉLÉONORE, MARCASSOU.
––––––Hélas ! Il en deviendra fou.
J’en deviendrai fou.

LASTÉCOUÈRES, montrant la lettre.
–––––––Crois-tu donc que l’on m’abuse,
––––––––Ce billet me dit tout
––––––––Et dénonce ta ruse…

MARCASSOU.
––––––––Ce billet, mais c’est moi
––––––––Qui viens de vous l’écrire.

LASTÉCOUÈRES.
––––––––Ce billet est de toi ?
––––––––Coquin, tu me fais rire !…
CHŒUR.

LASTÉCOUÈRES.
––––––Plus d’embarras, plus de mic-mac !
––––––De plaisir mon cœur fait tic-tac !
––––––Enfin je tiens Rastamagnac !
––––––––––Rastamagnac !