Ouvrir le menu principal

Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/74

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MARCASSOU.
––––––Et je te dérobai tout bas
––––––Trois ou quatre baisers dans l’ombre.

GINETTA.
––––––––Je ne m’en souviens pas !
II

MARCASSOU.
––––––Lors vers moi tu te retournas,
––––––Les yeux tout brillants de colère.

GINETTA.
––––––––Je ne m’en souviens pas !

MARCASSOU.
––––––Mais je m’agenouillai bien bas,
––––––Je mis le front dans la poussière…

GINETTA.
––––––––Je ne m’en souviens pas !

MARCASSOU.
––––––Tu me souris… tu pardonnas.
––––––Je pris alors ta jarretière…

GINETTA.
––––––––Je ne m’en souviens pas…

MARCASSOU.
––––––Enfin, tu me tendis les bras…
––––––Et moi, je soufflai la lumière…

GINETTA.
––––––––Je ne m’en souviens pas !

CARMAGNASSE.

Vous êtes fou !…


BIBLETTO.

Allez vous faire donner des douches !…