Ouvrir le menu principal

Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/52

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



GINETTA.
––––––Où donc, où donc est mon époux !
––––––Ah ! rendez-moi mon Marcassou !

BIBÈS, à Lastécouères.
––––––Comte, appelez vos estafiers,

Lui montrant les gens de la noce.

––––––Car tous ces hommes en jaquettes,
––––––Toutes ces femmes en cornettes
––––––Ce sont…

LASTÉCOUÈRES.
––––––Ce sont… Ce sont…

BIBÈS.
––––––Ce sont… Ce sont… Les braconniers !

LASTÉCOUÈRES, avec force.

(Parlé.) Je m’en doutais… qu’on arrête tous ces gens-là !

Reprise du chœur pendant que les gardes forestiers s’emparent de tous les gens de la noce.

Tableau. — La toile baisse.