Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/46

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Scène XIII

BIBÈS, GABASTOU, Les Braconniers, puis BIBLETTO.


Les gens de la noce s’éloignent. Bibès reste sur les marches de l’église.


GABASTOU, sortant de l’auberge.

Plus personne… ils sont tous partis !… (Faisant des signes au fond.) Hé ! là bas !… les amis !… Les braconniers entrent en scène de tous côtés en marchant sur la pointe du pied et ils s’avancent avec précaution pendant que l’orchestre joue en sourdine. — Aux braconniers.) Venez !… venez !… voici la nuit… c’est l’heure du rendez-vous…


BIBLETTO, sortant de la cave, en costume d’homme.

Vite !… vite ! mes enfants, débarrassons la cave et enlevons notre gibier…

Deux braconniers descendent dans la cave.


BIBÈS, accourant du fond.

Alerte !… voici le gouverneur !…


TOUS, saisis de frayeur.

Le gouverneur !


BIBLETTO.

Ne craignez rien… Je vais lui jouer un tour de ma façon… Laissez-moi faire et les guitares en avant !

Les braconniers prennent des guitares qu’ils avaient cachées dans l’auberge, Bibletto jette sur ses épaules un manteau et se coiffe d’un vieux feutre.