Ouvrir le menu principal

Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/44

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



GINETTA.
––––––Que j’aime tes vastes menottes !

ENSEMBLE.
––––––J’aime, j’aime, j’aime, j’aime,
–––––––––J’aime tout en toi,
–––––––––Tout ce que je voi…
–––––––Et surtout ta bonne mine,
–––––––Et tout ce que je devine !
II

MARCASSOU.
––––––Que j’aime ton joli menton !

GINETTA.
––––––Que j’aime ta joue empourprée

MARCASSOU.
––––––Que j’aime ton gentil peton !

GINETTA.
––––––Que j’aime ta jambe cambrée !

MARCASSOU.
––––––Que j’aime ton air friponneau !

GINETTA.
––––––Que j’aime ta prunelle douce !

MARCASSOU.
––––––Que j’aime ton petit museau !

GINETTA.
––––––Que j’aime ta grosse frimousse !
ENSEMBLE.
––––––J’aime, j’aime,
––––––––––––––––––Etc.

MARCASSOU, près de la porte de sa maison.
––––––––Ginetta !…

GINETTA.
––––––––Ginetta !… Mon trésor ?…