Ouvrir le menu principal

Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/35

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ÉLÉONORE, même jeu.

Nous sautons…


LASTÉCOUÈRES, même jeu.

Un fossé…


ÉLÉONORE, même jeu.

Nous sautons…


LASTÉCOUÈRES, même jeu.

Une cabane…


ÉLÉONORE, même jeu.

Nous sautons…


LASTÉCOUÈRES, même jeu.

Une rivière…


ÉLÉONORE, id.

Nous sautons…


LASTÉCOUÈRES, id.

Dedans.


ÉLÉONORE, s’arrêtant.

Nous y restons…


LASTÉCOUÈRES.

On nous repêche…


ÉLÉONORE, reprenant le mouvement.

Nous repartons…


BIBÈS, même jeu.

Attendez-moi, je pars avec vous.


LASTÉCOUÈRES, même jeu.

Tenez-vous bien. Bref ! il y avait quatre heures que nous sautions sans avoir vu la queue d’un levraut… L’ambassadeur qui avait du ventre, soufflait comme un phoque… moi je rageais, je rageais… Tout à coup ! au détour d’une allée l’ambassadeur tombe en arrêt ! O bonheur ! il venait enfin d’apercevoir un lapin… j’étais sauvé ! il épaule ! Il tire !