Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/15

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



GINETTA.

L’autorisation !…


MARCASSOU.

Enfin… pour tous les autres devoirs de ma charge ?


GINETTA.

L’autorisation… toujours l’autorisation !…


MARCASSOU, se révoltant.

Ah bien ! non… ah bien ! non… ça ne pourra pas aller comme ça…


GINETTA, très-vivement.

Ça ira comme ça… il faudra que ça aille comme ça… parce que…


MARCASSOU.

Parce que ?…


GINETTA.

Parce que… (Frappent du pied.) Je le veux !


MARCASSOU, baissant la voix.

C’est différent… Voilà des raisons… Du moment qu’on me donne des bonnes raisons je ne dis plus rien… (A part.) Elle a une petite tête !…


GINETTA.

Êtes-vous convenus de l’heure de la cérémonie à l’église ?


MARCASSOU.

Oui, c’est pour deux heures…


GINETTA.

Avez-vous fait toutes nos invitations ?


MARCASSOU.

Toutes. (Allant à Barbadès.) Dites donc, Barbadès, puisque vous voilà ici, vous serez des nôtres, n’est-ce pas ?