Ouvrir le menu principal

Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/130

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ÉLÉONORE.

Sa nouvelle position ?


LASTÉCOUÈRES.

Quant au mariage, si vous voulez, c’est une chose entendue… moi, je consens.


MARCASSOU.

Vous consentez !… À quoi ?


LASTÉCOUÈRES.

À votre bonheur… oui, je suis décidé… Je vous donne mon fils…


MARCASSOU.

Son fils !


ÉLÉONORE.

Moi, papa ?


MARCASSOU.

Vous me le donnez ?… Pourquoi faire ?…


LASTÉCOUÈRES.

Comment ? pourquoi faire ? Vous l’aimez, il vous aime… je vous marie…


GINETTA, paraissant au fond.

Hein ?


MARCASSOU, stupéfait.

Vous nous mariez ?…


ÉLÉONORE.

Mais, papa… vous battez la breloque !…


LASTÉCOUÈRES.

Silence, mon fils !… Laissez-moi faire…


GINETTA, s’avançant.

Allons donc !… c’est impossible !…


LASTÉCOUÈRES, à Ginetta.

Ah ! c’est que vous ne savez pas !… (Lui montrant Marcassou.) C’est une femme !…