Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/106

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ÉLÉONORE.
––––––Il a compris.

GINETTA.
––––––Il a compris. Il a compris.

LASTÉCOUÈRES.
––––––Je veux qu’il place les serviettes

BIBÈS, mettant les serviettes.
––––––––––Ou, ou, ou, ou,

GINETTA.
––––––Il a compris…

GINETTA, ÉLÉONORE.
––––––Il a compris… Il a compris.

LASTÉCOUÈRES.
––––––Qu’il pose à côté les crevettes…
––––––C’est qu’il ne fait pas de boulettes !

ÉLÉONORE.
––––––Il a compris !

GINETTA.
––––––Il a compris ! Il a compris.

GINETTA, ÉLÉONORE.
––––––Ce valet-là n’a pas de prix.

LASTÉCOUÈRES.
––––––A présent, je veux qu’il débouche
––––––Cette bouteille de chablis,

BIBÈS.
––––––––––Ou, ou, ou, ou,

Bibès prend la bouteille, la met entre ses jambes et fouille dans sa poche comme pour y prendre le tire-bouchon, il en retire son mouchoir et se mouche bruyamment.


LASTÉCOUÈRES.
––––––Comment !… voilà qu’il se mouche !

GINETTA, criant.
––––––Débouchez donc cette bouteille.

GINETTA, ÉLÉONORE et LASTÉCOUÈRES.
––––––Débouchez donc cette bouteille,

Bibès débouche la bouteille.


TOUS LES TROIS.
––––––Il a compris ! il a compris !
REPRISE, ensemble.
––––Le pauvre garçon est sourd et muet.
––––––––––––––––––Etc.