Page:Chantreau - Dictionnaire national et anecdotique - 1790.djvu/58

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

est fixée à un marc d’argent. Ce moyen de rendre un citoyen actif, trouvé par quelques membres de l’assemblée nationale contre le gré de quelques[1] autres membres, a été applaudi par toute la nation ; il deviendra sur-tout très-utile au trésor national.

CÔTÉ : dans la salle de l’assemblée nationale, c’est telle ou telle partie de cette salle : on a dit le côté de la noblesse, on dit encore le côté du clergé. On lit dans plusieurs journaux (sur-tout ceux qu’on proclame) « tel côté de la salle a crié bravo, & tel côté a hué ; tel côté étoit pour le veto absolu, tel côté pour le suspensif, & tel autre le rejettoit avec indignation[2] ».

Il faut observer que depuis qu’on est au manege, on ne distingue plus que deux côtés, le droit & le gauche ; mais il faut bien observer aussi que le côté droit n’est pas le côté gauche.

CLUB : qu’il est très-important de savoir qu’on prononce Clob, ainsi que quelques journaux nous en ont prévenus, vient de l’Anglois ; le dictionnaire raisonné a manqué une belle occasion lorsqu’il n’en a pas parlé ; mais cet ouvrage est loin d’être

  1. Je crois que ce dernier quelques est employés dans le sens de plusieurs ; & plusieurs signifie quelquefois beaucoup. Note de l’éditeur.
  2. À l’époque du veto on distinguoit encore trois côtés, comme à l’époque des pensions on en distinguoit quatre. Note de l’éditeur.