Page:Chantreau - Dictionnaire national et anecdotique - 1790.djvu/26

Cette page a été validée par deux contributeurs.

mot, qui est grec & François, signifie une forme de gouvernement, où le pouvoir est entre les mains des nobles ou des riches.

D’après cette définition, on a calomnié les représentans de la commune, quand on a dit qu’ils étoient aristocrates ; car la plupart sont roturiers, & quelques-uns sont si peu riches, qu’ils passent pour loger en chambres garnies.

Ce mot d’aristocrate enfin est devenu une injure que les gens du peuple même entre eux se prodiguent. Il n’y a pas long-temps qu’un cocher de fiacre traitoit d’aristocrate un cocher de remise. Les forts de la halle, en entrant au cabaret, demandent un demi-setier de vin aristocrate ; cela veut dire du vin à 15 s. Il est certain que parmi cette foule de législateurs dont les sociétés & les cafés abondent, celui-là tient pour aristocrate le législateur qui n’est point de son avis. Il n’est point de discussion dans les districts où le mot d’aristocrate ne se fasse entendre, sur-tout lorsqu'un homme sans uniforme s’avise d’être d’un avis contraire d’un uniformé.

ARRÊTÉ : c’est le résultat des délibérations d’un district.

Ce sont ordinairement les comités qui dressent les arrêtés & les redigent pour être lus aux honorables membres des districts convoqués en assemblée. D’après cette forme, qui n’est pas toujours observée, on affiche l’arrêté, signé par M. le président, par Messieurs les vice-présidens, Messieurs les commissaires, Messieurs les adjoints &