Page:Champollion - Lettres écrites d’Égypte et de Nubie en 1828 et 1829.djvu/428

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


(Diospolis parva), que nous ont rejoints par hasard deux malheureux courriers, expédiés de Thèbes au Caire depuis la fin de juin ; pendant tout ce temps-là nous sommes restés sans nouvelles d’Europe, et c’est en attendant chaque jour leur arrivée que le temps s’est écoulé sans que nous puissions écrire en France. Du reste, comme nous, vous devez être accoutumés aux lacunes. Ces courriers m’ont apporté les lettres du 12 mai et du 12 juillet ; heureusement je suis en chemin d’en avoir de plus fraîches. Nous venons d’apprendre l’arrivée du nouveau consul général de France, M. Mimaut ; on nous en dit toute sorte de bien. Ce sera pour nous une nouvelle ressource… Adieu.