Page:Champollion - Lettres écrites d’Égypte et de Nubie en 1828 et 1829.djvu/406

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


le dieu éponyme d’Hermonthis, et au roi des dieux Amon-Ra, le dieu éponyme de Thèbes.

Guidés ici par une théorie fondée sur l’observation de faits entièrement analogues, et qui se reproduisent partout et sans aucune exception contraire, nous devons conclure avec assurance que ce temple fut particulièrement consacré à la déesse Isis, puisque ses images occupent sans partage la place d’honneur au fond du sanctuaire ; au-dessous d’elle paraissent les grandes divinités du nome de Thèbes et du nome Hermonthite, dieux syntrônes, adorés aussi dans ce même temple. Mais le dieu Manthou occupant la droite, quoique tenant dans ces mythes sacrés un rang inférieur à celui du roi des dieux Amon-Ra, qui occupe ici la gauche, il devient certain que le Temple d’Isis, situé au sud de l’hippodrome, dépendait du nome d’Hermonthis et non du nome Diospolite, puisque le dieu Mandou reçoit immédiatement après Isis et avant Amon-Ra, dieu éponyme de Thèbes, les adorations de l’empereur Hadrien.

Ainsi la divinité locale, celle que les habitants de la χώμη ou bourgade du nome Hermonthite, qui exista jadis autour du temple, regardaient comme leur protectrice spéciale, fut la déesse Isis, qui réside dans PTÔOU-EN-EMENT (ou la Montagne de l’Occident). Mais cette