Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/91

Cette page a été validée par deux contributeurs.


dans l’épicerie. Il a sous la main des carrés de papier tout préparés. Il inscrit le nom du client, la série des articles. Deux colonnes indiquent en regard le prix à l’unité, et le prix pour la quantité demandée. Milon additionne les totaux des achats, et remet le billet à l’intéressée, qui entre dans l’épicerie.

Grandy est assis à une table entre et contre les deux fenêtres. À la suite de cette table, on a établi des planches, qui forment comptoir, jusqu’à l’amorce de cloison qui sépare le sallon de la salle. (On a enlevé les portes.) Le comptoir s’appuie contre cette cloison pour bloquer tout passage. De l’autre côté se trouve le même personnel qu’au ravitaillement.

Le client remet sa feuille à la personne qui se trouve libre. S’il a oublié un objet, il doit retourner