Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/59

Cette page a été validée par deux contributeurs.


le commandant).

Ce commandant de Mercatel demande au scribe du bureau où est le maire ? « Les hommes viennent de partir en prison pour la nuit. — Allez le chercher. »

Je vois arriver un ouvrier de soixante ans. « Vous êtes le maire ? — Non. Ché pont mi — Qui est-ce ? — Ché Baptisse. » Le commandant envoie chercher Baptiste. « C’est vous le maire ? Non, ché pont mi. » Le commandant me dit d’aller m’arranger avec le curé.

Au presbytère, je trouve un professeur du Petit Séminaire, ou du Collège St Joseph d’Arras. Ce prêtre est venu faire l’ pour un intérim à Mercatel pendant que le curé faisait une cure dans un établissement thermal. Il fut surpris par l’invasion. — Il reste huit hommes et quinze femmes. Ce prêtre continue à habiter le presbytère, mais