Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/250

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Le commandant nous donne l’ordre de mettre nos pendules à l’heure allemande, (une heure en avance sur nous). Les soldats s’assurent de l’exécution de cet ordre.


Mon ami Charles Démiautte maire de Saint Leger continue à occuper le vieillard qui depuis toujours soigne le jardin. En repiquant un massif de fleurs, cet homme a eu l’idée d’écrire : « qui vivra verra ».

L’officier logé dans la maison en prend ombrage, il porte plainte à la commandature.

Démiautte fut condamné à une amende de deux cents marks qu’il refusa de payer.

Il fit huit jours de prison.


On a jeté du pétrole dans un puits, rue de St  Leger, en face de la ferme d’Émile Delplanque. Fait exceptionnel, les allemands n’accusent pas les civils de