Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/242

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ment. Michel et Victor attèllent des voitures ; Joséphine, tite-sœur et Juliette accompagnent Mme Morel.

Je pars à la recherche d’un logement.

Mme Morel s’est installée chez Constance Elipot, rue Neuve. Elle disposait de deux petits cabinets et de la cuisine en commun avec la propriétaire. Elles vécurent en commun, n’était-on tous logés à la même enseigne ?


L’officier, chargé de l’entretien du cimetière allemand, s’adresse directement à moi afin d’avoir une voiture pour transporter des cailloux cornus destinés à la décoration des tombes. (Serait-il en mesintelligence avec Nimann ?)

À ce moment là, notre fils Alexandre vient d’avoir treize ans, il est grand et fort, je crains qu’il soit convoqué pour travailler aux champs. Je réponds à l’officier que je mettrai à sa disposition