Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/209

Cette page a été validée par deux contributeurs.


pour coudre réparer les bas.


Nous commençons à voir circuler des gros camions, dont les roues sont garnies d’une jante ferrée d’un gros bandage. La moindre gelée immobilise ces voitures.

Les soldats ont beau mettre des chaines au travers des roues, nous les voyons en panne jusqu’au dégel. Depuis longtemps on ne voit plus les officiers se promener en auto. Il ne circule que de rares voitures en service commandé.

Évacuation page 20

Dans le courant de Décembre 1915, un officier annonce, dans la maison où il loge, que les allemands préparent, en France, un fait d’armes qui aura une répercussion décisive sur tous les fronts.

« Trois jours apres l’exécution de cet exploit, nous serons à Paris, les français seront vaincus. Dans les siècles à venir, l’Histoire citera, à la gloire de l’Allemagne, ce fait d’armes in-