Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/173

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Ensuite nous livrons aux six emplacements désignés.

À la maison, on transporte aussitot ce charbon dans notre remise. Quelques jours apres je remets de ci de là un sac chez les personnes qui en ont le plus besoin.

Il nous est même arrivé d’aller Victor et moi en voler la nuit au tas de la commandature, pour des ménages complètement dépourvus.


Depuis quelques temps les allemands avaient installé, à cinq ou six kilomètres du front, des ballons captifs, que nous appelions saucisses à cause de leur forme. Ces saucisses montaient à plusieurs centaines de mètres, elles soutenaient une nacelle, d’où un officier observait l’horizon. Il est arrivé plusieurs fois que le câble a cassé. Nous vimes un jour la saucisse du bois de sapins partir sans observateur dans la direction de Paris. Les canons antiavion tiraient apres