Page:Carnet de guerre 1918 de Louis Doisy.pdf/51

Cette page n’a pas encore été corrigée


AVRIL 5
S. Vincent Ferrier
Vendredi

Bombardement intense sur notre front de Soissons.

Les Boches réattaquent furieusement en direction d’Amiens ils ne percent pas et ont beaucoup de morts, mais ils mordent toujours un peu





AVRIL 6
S. Sixte
Samedi

de pays chaque fois ils sont à une dizaine de kilometres d’Amiens et les voies ferrees qui y conduisent sont bombardées - malgré cela les journaux et Clemenceau montent en optimisme