Page:Burnouf - Le Bhâgavata Purâna, tome 1.djvu/459

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ville remplie de tout ce qui rend heureux, à l’endroit même où tombèrent les poils du [sanglier du] sacrifice qui secouait son corps.

30. Là les Kuças et les Kâças (herbes qui servent à la célébration du sacrifice), avec lesquels les Rǐchis, après avoir vaincu les Démons qui troublaient la cérémonie, avaient sacrifié à Yadjña, conservaient toujours l’éclat de leur verdure.

31. C’est là qu’ayant étendu un tapis fait de Kuças et de Kâças, le bienheureux Manu célébra la cérémonie en l’honneur du mâle du sacrifice, après avoir obtenu [le globe de] la terre pour s’y placer.

32. Cette ville nommée Varhichmatî, dans laquelle le souverain du monde avait fixé son séjour, renfermait un palais où les trois espèces de douleurs étaient inconnues ; le Manu y étant rentré,

33. S’y livra au bonheur avec sa femme et ses enfants, sans que les plaisirs fissent obstacle à ses devoirs, entendant sa gloire pure célébrée par les chantres de la troupe des Suras, accompagnés de leurs femmes, et, chaque matin, écoutant les histoires de Hari avec un cœur profondément dévoué.

34. Aussi, le Manu Svâyam̃bhuva, ce sage habile dans les mystères de la magie, ayant su, occupé comme il l’était de Bhagavat, résister aux assauts des plaisirs,

35. Les heures dont se composa la durée de son règne ne s’écoulèrent pas sans fruit, pendant qu’il s’appliquait à écouter, à méditer, à composer et à dire les histoires, de Vichṇu.

36. C’est ainsi qu’il gouverna la période qui lui avait été assignée pendant soixante et onze Yugas, supérieur au triple état de l’humanité, grâce à l’affection qui l’attachait au fils de Vasudêva.

37. Comment les douleurs qui nous viennent de notre corps, de notre cœur, du ciel, de nos semblables et des éléments, eussent-elles pu, ô fils de Vyâsa, blesser celui dont Hari était le refuge,

38. Celui qui, interrogé par les solitaires, leur exposa les saints et nombreux devoirs des hommes, des classes et des conditions, toujours attentif au bien de toutes les créatures ?

39. Je viens de te raconter l’histoire merveilleuse du Manu, le