Page:Burnouf - Le Bhâgavata Purâna, tome 1.djvu/392

Cette page a été validée par deux contributeurs.


10. Vidura dit : Cet attribut nommé le Temps, que tu nous as dit appartenir à Hari dont les formes sont sans nombre et les actions merveilleuses, consens, sage Brahmane, à nous le décrire tel qu’il est.

11. Mâitrêya dit : Se manifestant par les modifications successives des qualités, et néanmoins sans attributs comme sans limites, Purucha a fait en se jouant la création de sa propre substance, en prenant le temps comme moyen.

12. L’univers, en effet, dont l’élément primitif est Brahmâ, et qui est détruit par la Mâyâ de Vichṇu, apparaît à l’existence avec ses divisions, par la volonté de l’Être suprême qui se sert du temps dont la forme est invisible ; comme il est maintenant, ainsi a-t-il été au commencement, et ainsi sera-t-il dans l’avenir.

13. La création est de neuf sortes ; on compte une dixième création, celle qui se nomme à la fois produite par la nature, et résultante du changement. La destruction de l’univers est triple, selon qu’elle a lieu par le temps, ou par les éléments, ou par les qualités.

12. La première création est celle de l’Intelligence, qui est l’inégalité des qualités produite par l’Esprit ; la seconde est celle de la Personnalité, doit naissent la matière, la connaissance et l’action.

15. La troisième est la création des éléments, c’est celle de leurs molécules subtiles qui produisent la matière ; la quatrième est celle des sens, que constituent la connaissance et l’action.

16. La cinquième est celle des modifications [de la qualité de la Bonté], c’est la création des Dêvas et du cœur ; la sixième est celle de l’obscurité, qui est, ô guerrier, l’œuvre de l’ignorance.

17. Les six créations précédentes sont le produit de la nature ; apprends de moi quelles sont celles qui résultent du changement : c’est là l’effet des jeux de Bhagavat, quand il s’unit à la qualité de la Passion, de ce Dieu dont la contemplation enlève [loin du monde].

18. La septième est la création première des corps qui ne se meuvent pas ; elle est de six espèces, comprenant les arbres, rois des forêts, les herbes annuelles, les arbustes grimpants, les bambous, les plantes rampantes, les arbres ; le courant [de la vie] se dirige en