Page:Burnouf - Le Bhâgavata Purâna, tome 1.djvu/337

Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE X.

ÉNUMÉRATION DES DIX CARACTÈRES.


1. Çuka dit : La création, la création secondaire, la conservation, la nourriture, les tissus, les Manvantaras et les récits relatifs au Seigneur, l’anéantissement, la libération, la demeure dernière, [tels sont les dix caractères de ce Purâṇa.]

2. Les sages, d’après les passages [cités] des Vêdas et l’objet [de chaque partie du Purâṇa], décrivent avec raison les neuf premiers caractères comme destinés à l’Intelligence complète du dixième.

3. On appelle création, la naissance des éléments, des molécules élémentaires, des sens et de l’Intelligence, création produite par Brahma, au moyen du mélange inégal des qualités ; la création secondaire vient de Purucha [devenu Virâdj].

4. On appelle conservation, le triomphe du Dieu qui habite le Vâikuṇṭha ; et nourriture, la faveur de ce Dieu. On appelle Manvantara, la loi des hommes vertueux ; et tissus, l’image des cérémonies reproduite par la mémoire.

5. On appelle récits relatifs au Seigneur, le récit des incarnations de Hari, et l’histoire des hommes qui suivent sa voie, ainsi que les nombreux épisodes qui y sont entremêlés.

6. On appelle anéantissement, le sommeil de l’âme [individuelle] s’endormant avec ses facultés [au sein de Hari] ; et libération, l’état de l’esprit une fois qu’il est rentré dans sa propre essence, après avoir abandonné toutes les autres formes.

7. On appelle demeure dernière, l’Être duquel se manifeste la création et l’anéantissement ; c’est cet Être qui reçoit les noms de Brahma suprême et de Paramâtman.

8. Ce Purucha, qui possède la spiritualité, possède aussi la divi-