Page:Burnouf - Le Bhâgavata Purâna, tome 1.djvu/324

Cette page a été validée par deux contributeurs.


serviteur du Dieu des richesses, au ravisseur des femmes de Vradja, en qui le doux et long murmure des chants de Krĭchṇa, pleins d’harmonieuses paroles, aura allumé la passion de l’amour.

34. Enfin Pralamba, l’âne [Dhênuka], Dardura, Kêçin, Arichṭa, les lutteurs, l’éléphant [Kuvalayâpâda], Kamsa et les Yavanas, Kudja (Bhâuma), Pâuṇḍraka, Çâlva, le singe [Dvivida], Kalkala, Dantavaktra, les sept taureaux, Çamhara, Vidûratha, Hukmio et leur suite,

35. Et tant d’autres qui, dans le combat, armés de leur arc, brilleront par leur valeur, les Kâmbôdjas, les Matsyas, les Kurus, les Kâikayas, les Srǐñdjayas, tous mis à mort par Hari déguisé sous les noms trompeurs de Bala, de Pârtha et de Bhima, iront certainement dans la demeure invisible de ce Dieu.

36. Réfléchissant que le temps qui confond l’intelligence des hommes et abrège leur existence, fait de la collection du Vêda, dont il est lui-même l’auteur, [un fleuve dont] la rive est trop éloignée, il paraîtra dans l’âge convenable en ce monde, comme fils de Satyavatî, et divisera en branches distinctes l’arbre du Vêda.

37. Quand les ennemis des Dêvas, se tenant dans la voie des Védas, porteront la mort dans les mondes du haut de leurs villes [aériennes], construites par Maya et douées d’une incalculable vélocité, alors prenant, pour tromper et agiter leur intelligence, un faux déguisement, il exposera d’une manière étendue la mauvaise loi.

38. Quand dans les demeures des gens de bien mêmes, on n’entendra plus les histoires de Hari ; quand les trois premières classes seront livrées à l’hérésie, et que les Çûdras seront rois ; quand on ne prononcera plus, dans ce monde, les exclamations de Svâhâ, Svadhâ, Vachaṭ, [qui accompagnent l’offrande,] alors Bhagavat, à la fin du Yuga, paraîtra comme vainqueur de Kali.

39. Dans la création, la pénitence, moi, les Rĭchis et les neuf chefs des créatures : dans la conservation, la justice, le sacrifice, les Manus, les Immortels, les maîtres de la terre : dans la destruction, l’injustice, Hara, les créatures esclaves de la colère, les Asuras et les autres êtres de cette espèce : telles sont les manifestations de la Mâyâ dont s’enveloppe l’Être qui possède des énergies variées.