Page:Burnouf - Le Bhâgavata Purâna, tome 1.djvu/224

Cette page a été validée par deux contributeurs.


57. Car, pour les Brahmanes dégradés, la mort, c’est d’avoir la tête rasée, d’être privés de leurs biens et chassés du pays. C’est là la seule mort physique qui puisse les atteindre.

58. Tous les descendants de Pâṇḍu avec Krĭchṇâ, désolés de la mort des fils de Drâupadî, portèrent au bûcher les corps de leurs parents, avec les rites prescrits pour les cérémonies funèbres.


FIN DU SEPTIÈME CHAPITRE, AYANT POUR TITRE :

CHÂTIMENT DU FILS DE DRÔṆA,

DE L’EPISODE DE PARÎKCHIT, DANS LE PREMIER LIVRE DU GRAND PURANA,

LE BIENHEUREUX BHAGAVATA,

RECUEIL INSPIRÉ PAR BRAHMÂ ET COMPOSÉ PAR VYÂSA.