Ouvrir le menu principal

Page:Bourdon - En écoutant Tolstoï.djvu/78

Cette page a été validée par deux contributeurs.



III


Je regardai la « chambre » où nous étions. Les Russes nomment indistinctement chambre toutes les pièces d’un appartement. Celle-ci n’est pas seulement la salle à manger. Elle est la salle familiale, où l’on se réunit et se retrouve à toutes les heures de la journée. C’est une grande et longue pièce, qui occupe toute la largeur de la maison. Elle est située à l’une de ses extrémités, et ses fenêtres opposées s’ouvrent, à l’est et à l’ouest, sur les chevelures glacées des arbres gris et sur les champs de neige. Elle est vaste et haute, avec des murs peints à la chaux, où pendent, rangés symétriquement