Ouvrir le menu principal

Page:Bourdon - En écoutant Tolstoï.djvu/73

Cette page a été validée par deux contributeurs.


probable que le Japon n’a imité l’Europe que dans ses tares. Mais il garde quand même ses caractères propres. Et il poursuit son évolution, comme nous poursuivons la nôtre. Et soyez sûr que son tour viendra : il se développera et se perfectionnera selon la loi générale…

Comment n’être pas saisi de la terrifiante assurance de cet invulnérable affirmateur ? À mesure que je l’écoutais, j’évoquais la doctrine exprimée dans ses livres, et j’apercevais l’énorme simplicité de l’Absolu axiomal d’où sa raison commande comme de la tour d’une forteresse. Cette doctrine, sa ferme parole la projetait à mes yeux avec une violence aiguë, et je la voyais surgir dans son impassibilité mathématique. J’avais devant moi le plus forcené logicien que le monde ait jamais vu. Que Tolstoï ait foi en l’indéfini